Go to lih.lu

L’étude est menée par le Deep Digital Phenotyping (DDP), une unité de recherche dédiée à la santé digitale, du Luxembourg Institute of Health.